文化としての言葉

  • 言葉と文化-誠意とは?
  • いくつかの主要な言葉を取り出して、その言葉が伝える感情的・文化的内容というものを色々と検討してみると、それぞれの国の国民性や文化・文明の特性というものが浮かびあがってきます。  

    外国語やその国の文化文明を学ぶときにその国の人と議論をするのは大変よい手段ですが、我々自身を見ても分かるように、二三の人との議論を元に一般化すると、大変な誤解をすることもあります。

    勝海舟が西郷隆盛を評して「大誠意」といいましたが、この「誠意」という言葉は日本人にとって大きな意味を持つ言葉ですね。  

    小学生の子供にお母さんが「お友達とは誠意を持ってお付き合いをしなさい」というときの「誠意」、これを avec sincérité と訳してフランス人に話すと、フランス人は納得したような顔をして、それはフランスでも同じことだというと思います。そこで、それでは être sincère とはどういうことですか?と聞くと、こんな答えが返ってきます。

      "Je dis ce que je pense, je fais ce que je dis."  

     つまり自分の感情や思いに忠実な外観をしていて、日本的に言えば、腹芸をやって相手に一杯食わせて自分がずるがしこく得をするようなことをしないということですよね。

    でも上のお母さんが子供に諭しているときの「誠意」の感情的な重みは我々日本人にとってはもう少し別なところにありますよね?  

    「利己的にならずに(ここまでだったら上のフランス人の言う「誠意」で当たっていますよね)相手のことをよく考えて(この辺になるとすでにフランス人にとっては個人主義の感性が邪魔をし始めて、余計なお世話だということになってきそうです)相手のためになるように、あるいは天の動き・リズム・意思に従ったような行動をしなさい」ということだと思います。  

    こういうことを一々気にしていたら外国人と付き合ってゆかれなくなりますが、時々は深く考え直してみると微妙な感情のずれが感じ取れるようになってきて、対外国人ばかりではなくて、同じ日本人同士のコミュニケーションをするときにも役に立ちます。  

    いずれにせよ、この「誠意」の例で言えば、フランス的に、

      "Je dis ce que je pense, je fais ce que je dis."  

    だけで終わったら、日本的な意味での「誠意」の道徳的な価値がなくなってしまうことでしょうから、それを確かめずにフランス人と議論をしていたら、お互いにかなり意味の違うことを一生懸命そうとは気づかずに話していることになってしまいます。  

     

  • Axel Kahnの言葉
  • そういった言葉に含まれる意味や感情の違いということを感じられるような記事がありますので下記に引用します。

    元パリ大学総長 Axel Kahn による記事です。

     

      ADN et immigration, d'abord une question de morale  

    L'assemblée nationale française vient d'adopter, dans la nuit du 19 au 20 septembre 2007, un projet de loi sur l'immigration dont un des articles est sans conteste, en contradiction avec la loi française de 1994 (loi dite de bioéthique).  

    En effet, l'amendement porposé et soutenu par le raporteur de la commission des lois, Thierry Mariani, stipule que le regroupement familial sera facilité par la présentation de tests génétiques prouvant une filiation biologique. Cela signifie que la famille susceptible d'être autorisée à se regrouper en France est en grande partie définie par des critères biologiques, notion que rejette la loi de 1994.  

    L'un des arguments majeurs du rapporteur du projet était qu'une telle mesure était appliquée en routine dans douze pays européens, dont le Danemark, la Finlande, l'Italie, l'Allemagne, l'Angleterre. Ces informations ne sont pas conformes à la réalité. Il n'y a de lois encadrant les tests génétiques dans le cadre du regroupement familial, ni en Italie, ni en Allemagne, ni en Angleterre. En fait, la France serait plutôt isolée en Europe si elle adoptait le texte.  

    En Italie et en Allemagne, les tests sont utilisés de façon exceptionnelle, pratiqués par des laboratoires nationaux dans des cas très particuliers, à la demande de familles, sans que cela s'intègre à un dispositif électif supplémentaire. Par ailleurs, les pays nordiques ont aussi, durant des décennies, appliqué des lois eugéniques que la France a rejetées. Qui s'est grandi aux yeux de l'histoire, eux ou nous ?  

    Le sénat, qui sera appelé à aborder ce projet dans les jours qui viennent et, le cas échéant, le Conseil constitutionnel, apprécieront la constitutionnalité d'une telle contradiction entre deux textes de loi, l'un s'appliquant aux familles françaises dont les contours ne peuvent être définis seulement par la biologie, et l'autre aux familles étrangères qui relèveraient des lois du sang.  

    Sans préjuger de la décision des sénateurs et des hauts conseillers, je tiens à souligner que l'article traitant de l'utilisation des tests génétiques dans l'établissement des dossiers de regroupement familial est, immoral.  

    D'abord parce que l'argumentation développée pour emporter la conviction des députés n'est sincère. Et, surtout, parce que l'impératif catégorique d'Emmanuel Kant nous interpelle - et cette interpellation concerne bien sûr aussi les députés - :  

    "Agis selon la maxime qui peut en même temps se transformer en loi universelle."  

    Cet impératif a été maintes fois critiqué, mais n'a jamais été considéré insignifiant. Des notions fondant le droit internationale telles que l'universalité des droits de l'homme, aussi bien que le bon sens populaire (ne fais pas à autrui, ce que tu n'aimerais pas que l'on te fît), s'y réfèrent implicitement. A l'aune de ce corpus philosophique et juridique dont se réclament en principe touttes les nations représentées à l'ONU, il est indéfendable sur le plan moral d'adopter des définitions différentes des familles selon qu'elles sont d'ici ou d'ailleurs.  

    Il est de la sorte peu contestable que l'article de loi dérivé de l'amendement de Thierry Mariani est en effet immoral.

    Bien sûr, personne n'est assez naîf pour imaginer que la politique puisse se limiter jamais à la poursuite d'objectifs moraux. A l'encontre d'un certain irénisme d'Emmanuel Kant, Hegel notait avec justesse que, selon ce pricipe, bien peu de grandes choses auraient été accomplies dans l'histoire. Cependant, la question mérite d'être posée : une loi immorale, s'appuyant sur des données incorrectes, quand bien même elle a été adoptée par une instance démocratique, est-elle légitime ?  

    C'est là le débat qui n'a jamais cessé depuis que les termes en ont été posés par Sophocle dans son "Antigone". Créon dit la loi, non démocratique sans son cas. Antigone se réfère quant à elle à des valeurs irréductibles à la loi. Il n'existe pas d'issue satisfaisante à des tragédies de cet ordre. Le compromis démocratique est que le peuple souverain protège aussi Antigone qui le conteste.  

    Mais, en amont de situations de blocage de ce type, peut-être vaudrait-il mieux que les parlementaires les évitent. Au moins, s'ils en décident autrement, qu'ils aient consceince que le texte qu'ils s'apprêtent à adopter, même s'il jouira d'une légitimité démocratique, restera moralement illégitime.  

    Si c'est la voie dans laquelle s'engagent nos parlementaires, qu'ils sachent que, bien sûr, les citoyens setont moralement justifiés de s'opposer aux dispositions de ce texte.  

     

    この文章に現れている morale その他の言葉が我々日本人の「道徳」という言葉が意味するものと同じかな?といったようなことを検討しながら読んでみると、次第に文化文明といったものが見えてくると思います。

     

    ※情報は掲載時点のものです。また、あくまで一般論であり、背景の異なる個別のケースでは該当しない場合もあります。最新の情報やお客様のケースにあった情報につきましてはお問合せください。

     


    --フランスでの成功のコツ:生活編TOPへ--

     






    © 1990-2018 KOKUBO Communication all rights reserved.